L’éthique en politique

Lors des échanges avec les porteurs de projet DEMOPRATIQUE la question de l’éthique en politique s’avère fondamentale. Elle concerne autant les candidats tirés au sort sur les listes électorales que l’équipe projet sans oublier les outils numériques utilisés.

Les gardiens des valeurs du projet

Les porteurs de projet sont conscients que la “moralisation” de la vie politique est plus que jamais indispensable pour réconcilier les citoyens avec les débats publiques, les décisions et leur mise en application au service de l’intérêt général.

La concrétisation d’une idée peut suivre une multitudes de cheminement possible en mode projet. Il est donc utile et pertinent que les décisions prises sur le terrain et dans le feu de l’action soient évaluées par un Comité éthique garant des valeurs du projet.

L’éthique des outils numériques

A l’ère des réseaux sociaux, l’éthique des outils numériques de concertation citoyenne ne peut être garantit que par des solutions (logiciels, plateformes,…) libre ou open source.

A l’inverse, les outils numériques qui ne laissent pas aux utilisateurs la possibilité d’accéder, d’étudier et au besoin d’améliorer et de repartager leurs codes sources sont aussi dangereux que si :

  • les élections étaient organisées par une société privé et payé par le candidat sortant avec l’argent publique
  • vous ne pouviez pas avoir le choix dans les bulletins de vote
  • il n’y avait pas d’isoloir dans les bureau de vote
  • l’urne était opaque
  • vous ne pouviez pas savoir qui a la clef de l’urne
  • le dépouillement des urnes n’était pas publique
  • il n’était pas possible de recompter les bulletins
  • Et enfin qu’il ne soit pas possible d’améliorer un tel scrutin.

Pour la réalisation de votre projet DEMOPRATIQUE , nous vous recommandons d’utiliser des outils libres ou open source tel que :